Les batraciens de la Beauce

  Amphibiens en vallée de la Conie, 15 mars 2009.

 Cette résurgence de la nappe de Beauce en Eure-et-Loir offre un couloir de biodiversité au coeur de la plaine de cultures intensives. Par chance, les engins agricoles et autres motopompes ne sont pas en activité ce soir-là dans les champs avoisinants. À l’oreille, je repère dans la nuit une importante population de chanteurs pelodytes ponctués (Pelodytes punctatus). En m’approchant, je découvre que certains chantent aussi sous l’eau, accom­pagnés par quelques grenouilles agiles (Rana dalmatina), crapauds communs (Bufo bufo), ainsi qu’un discret crapaud alyte isolé.
Le montage propose un raccourci de l’évolution des chants de ces batraciens dans la soirée du 15 mars 2009 entre 22 h et minuit, avec la chute de la température ambiante, proche de 0° C à la fin de l’enregistrement.

 

Olivier NAMBLARD

 Matériel utilisé : enregistreur Edirol R-09HR, pré-amplificateurs SoundDevices, couple de microphones MKH-20.

Ce contenu a été publié dans N° 13. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.