Un village espagnol… Petit bout de nuit

Athene noctua

  Dans un village du nord de l’Espagne, samedi 21h…Une bande de jeunes se chauffe pour la soirée, musique plein tube, bière à gogo…

Mais 22h et le calme se fait. Place aux chiens faisant la misère d’une chatte qui essaie de rassembler ses petits. Tandis que les hurlements des cabots emplissent l’atmosphère, des cris émanent du clocher… Trois chevêches prennent possession des lieux au fur et à mesure que les heures avancent, le village se transforme en salle de spectacle avec les échos des ruelles et le chant lointain des rossignols.

Cette pièce est la suite de trois ambiances prises à quelques heures d’intervalles, mais sans superposition artificielle des chants de chevêche avec les autres bruits villageois.

Noémie DELALOYE

Ce contenu a été publié dans N° 11. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.