Solo au marais

Rousserolle turdoïde

   Loin du chant expressif et enjoué de ses cousines effarvatte et verderolle, celui de la Rousserolle turdoïde reste posé, puissant, la force tranquille si l’on peut dire ! Nous avons eu le plaisir de la capter dans de très bonnes circonstances : en effet, un petit bois bordant la roselière a permis par l’écho qu’il engendrait d’ajouter une sorte de profondeur, un petit supplément d’âme aux sonorités à vrai dire un peu … “rudes” de la belle ! Avec en arrière plan toute la vie sonore de ce marais lorrain…

Antoine GRIBOVAL

Matériel utilisé :
Micro et parabole Telinga, Mixpre, Zoom H2.

Ce contenu a été publié dans N° 13. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.