Un duo de rêve


22 mai 2008

    Deux de nos meilleurs chanteurs vocalisaient de concert dans les arbustes, sans doute inspirés par le joli mois de mai ! Les chants de L’Hypolaïs ictérine et du Rossignol philomèle s’entrelacent ou semblent se répondre, un régal pour l’oreille ! Ne ratez pas au début une amusante synchronisation de l’ictérine avec une Bouscarle de Cetti !

Micro et parabole Telinga, enregistreur Zoom H4

Antoine GRIBOVAL

Ce contenu a été publié dans N° 12. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.