«Petite musique de nuit»

  Toutes les chaudes nuits d’été, même au cœur des villes, comme ici aux portes du métro lyonnais, les Grillons d’Italie (Oecanthus pellucens) ou Œcanthes transparents, aux ailes frêles et diaphanes, nous bercent de cette langoureuse stridulation vibrante.

Pascal DHUICQ

Ce contenu a été publié dans N° 11. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.