Crapauds sonneurs à ventre jaune

Crapaud sonneur à ventre jaune (Bombina variegata)  

   Sonneurs à ventre jaune (Bombina variegata), dans le bocage du Perche vendômois (41), le 26 mai 2007 à la tombée de la nuit. Dans un bois clairsemé au bord d’une prairie pâturée, deux types d’émissions sonores se manifestent à l’oreille attentive : des cris de contact rapides et de très faible intensité pendant l’amplexus (accouplement), une Grenouille verte voisine donnant un aperçu de l’échelle sonore ; des chants nuptiaux, plus lents, de plusieurs mâles faisant « la planche » dans de petites ornières aménagées (à partir de 2’ 00»). Ce minuscule crapaud à la pupille en forme de coeur et aux taches ventrales jaune vif et noires est localement menacé d’extinction en raison principalement de la dégradation et de la disparition de son habitat type. Le Sonneur est en effet particulièrement exigeant quant à la qualité de ses sites de reproduction : ornières ou fossés peu profonds, bien exposés et peu végétalisés, sans forte compétition d’autres amphibiens. Sa conservation peut passer par des actions d’aménagements d’urgence et d’entretien régulier d’habitats favorables. Ainsi, dans le Loir-et-Cher, l’association Perche Nature oeuvre dans ce sens avec assiduité pour le maintien et la reproduction d’une population de sonneurs, la dernière actuellement suivie dans la Région Centre.

Olivier Namblard

Ce contenu a été publié dans N° 10. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.