21 avril 2007 : un Fitis mosan

   Le 21 avril, à Amay, comme un peu partout en Europe occidentale, le soleil prend le printemps pour l'été. Et le Pouillot fitis (Phylloscopus trochilus), qui, il y a quelques jours encore, avait la bougeotte, ne quitte plus guère son poste de chant. Ses phrases se succèdent aussi à des intervalles plus courts. Des conditions idéales pour l'enregistrer. Enfin presque, car une voie rapide et une voie de chemin de fer utilisent aussi ce fond de vallée, proche d'une dizaine de kilomètres d'un aéroport liégeois… Une oreille un brin distraite trouvera peut-être ce chant monotone, mais les sonagrammes nous montrent que, chez un même individu, cette petite mélodie comporte déjà de nombreuses variantes.



 

Matériel utilisé : Micro Sennheiser + réflecteur parabolique de 75 cm de diamètre + magnétophone DAT Tascam DA-P1.

Maxime METZMACHER 

Ce contenu a été publié dans N° 9. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.