MANAKINS : étonnants oiseaux d’Amérique du Sud

   Décembre 2006, Guyane.

La nature prend la parole  En complément à l'extrait sonore du chant d'un Manakin à ailes blanches (Machaeropterus deliciosus) déja proposé sur le forum de SONATURA, voici deux autres espèces voisines enregistrées aussi en Guyane : le Manakin à tête d’or (Pipra erythrocephala) (14) et le Manakin casse-noisette (Manacus manacus) (15).
Le premier a la particularité de sauter de branche en branche en poussant de nombreux cris et surtout en vrombissant des ailes. Le second est le plus étonnant : il fait claquer rapidement ses ailes, ce qui crée un son particulier pouvant ressembler à des étincelles.
La taille de ces oiseaux est de 9 à 11 cm. Ils se rassemblent à plusieurs individus sur des zones (sortes d’arènes nuptiales) appelées « leks » sur lesquelles les mâles s'affrontent et séduisent les femelles par leurs cris et leurs parades.

Matériel : Nagra ARES BB et Telinga pro 6 stéréo.

       Fernand DEROUSSEN

Ce contenu a été publié dans N° 8. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.