Orage au loin et chants nocturnes

   21 août.

En plein milieu de la nuit, quelques gouttes d’eau tambourinent la toile de tente et me réveillent. Un orage éclate dans une vallée voisine, plusieurs kilomètres plus loin. Le roulement lointain du tonnerre ne perturbe en rien les grillons testacés qui sonnent encore à cette heure tardive.

       Marc Namblard

Ce contenu a été publié dans N° 6. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.