Après l’avion…

3 nov. 2007, 00h10, alt. 1200 m, 6°, Col du Pinet, Drôme, Nagra Ares BB+, 2 MKH 40, piège à son en enregistrement automatique.

Les notes ci-dessus résument la technique et surtout ma façon de noter mes enregistrements en sonothèque.

   Entrons maintenant dans les détails : la technique du piège à sons avec un Nagra Ares BB consiste à laisser durant la nuit le magnéto en veille avec un seuil de déclenchement automatique (fixé pour moi à 70 dB).

On récupère le matin le matériel et ensuite on découvre les surprises ou les déceptions. Cette fois ci, treize séquences étaient enregistrées. Les sept premières concernaient le passage d'un avion assez court (cinq minutes), donc directement à la poubelle. La huitième a failli prendre la même direction mais la durée de la séquence de plus de dix minutes m'a intrigué. Transfert puis découverte. Vous comprendrez pourquoi j'insiste pour conserver le début de la séquence. L'avion qui passe laisse dans sa traînée un merveilleux moment sonore… un sanglier rejoignant la bauge où j'ai installé mes deux micros et le magnéto. Le reste, je vous laisse le déguster de vos oreilles.

Fernand DEROUSSEN

Ce contenu a été publié dans N° 12. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.