Réponse au son mystère

Il s’agit de… têtards de crapauds ! Au bord d’une flaque d’eau, à Dao-Mi (Taiwan) en mars 2007, je voulais écouter les invertébrés aquatiques. J’ai alors bricolé rapidement un hydrophone au moyen d’une baguette de bambou et d’un petit capteur piézoélectrique. À ma très grande surprise une grande quantité de têtards de Bufo bankorensis se sont jetés sur la tige de bambou et a commencé à en grignoter la surface. Le son enregistré est le résultat de la multitude de succions de ces têtards.

 

Yannick DAUBY 

Ce contenu a été publié dans N° 10. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.