Pie grièche à poitrine rose

Pie grièche à poitrine rose 

   La Pie grièche à poitrine rose, quasi inexistante en France, est assez courante en Europe balkanique. Un couple préparait sagement son nid dans un Peuplier tremble, ces peupliers dont les feuilles font un vacarme champêtre et infernal au moindre souffle d’air; un bonheur pour le preneur de sons ! La belle doit être séduisante car un second mâle n’hésite pas à agresser le couple. S’en suivent, à grands cris, des poursuites et de violentes batailles dans le ciel (28), cris monosyllabiques ou cris de combat sur trois notes. Dans les brefs instants de répit que lui laisse son concurrent, l’heureux élu revient babiller auprès de sa femelle qui attend patiemment la fin de la joute.
Un Bruant mélanocéphale lance quelques strophes au loin (29), une Bergeronnette printanière explore les bords du chemin (30), une Fauvette grisette virevolte dans les bosquets (31).
(Lanius minor, Emberiza melanocephala, Motacilla flava, Sylvia communis)

Ce contenu a été publié dans N° 7. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.