Dans le lit de la Loire

En cette saison, la Loire atteint son niveau bas (le plus bas depuis 3 ou 4 ans semble-t-il) et certaines de ses iles deviennent accessibles à pied sec. Sur ces parties sableuses habituellement immergées, des buissons de ronces ou de graminées se sont développés. Ils deviennent alors le royaume de l’Éphippigère carénée (Uromenus rugosicollis).

�phipigère carénée

Philippe

À propos de Philippe

Curieux de nature !
Cette entrée a été publiée dans Insectes, Les inclassables. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Dans le lit de la Loire

  1. DHUICQ dit :

    Ouch !
    Emission stridulatoire intéressante s’il en est… Mais au-delà de la limite des capacités de compression acceptable du MP3 hélas !

    M’enfin, ça donne tout de même une bonne idée du phénomène.

    Continue à nous trouver des curiosités naturelles comme ça !
    Encore une preuve que la richesse de la nature n’est pas forcément aux antipodes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>