Les visiteurs du soir

Après la publication dans le n° 8 de Sonatura d’un Alyte (Alytes obstetricans) solitaire, vous aurez compris pourquoi j’aime tout particulièrement le doux chant de ce petit crapaud.

Alyte accoucheur

Voici un extrait de l’ambiance actuelle de mes soirées angevines.

Enregistrement effectué au Mesnil en Vallée (49)

Philippe

À propos de Philippe

Curieux de nature !
Cette entrée a été publiée dans Amphibiens, Paysages sonores, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Les visiteurs du soir

  1. georges dit :

    est ce un solitaire ? ou est il possible d’en entendre plusieurs ,en effet un soir il y a de cela plus de 20ans j’avais entendu comme une polyphonie pygmée autour d’une flaque d’eau je n’avais pas de magnétophone portable à cette époque gggggggggrrrrrrrrrrrr

  2. Philippe dit :

    Il est effectivement possible d’en entendre plusieurs. Dans ce cas il y avait 5 places de chant (audibles) du point où je me trouvais, distantes chacune d’environ 15 à 30 mètres. La pièce d’eau la plus proche se situant à moins de 100 mètres. Je n’ai par contre pas rencontré “d’attroupement” mais je crois que cela arrive autour de certain point d’eau.
    Les micros étaient placés à moins de 40 cm de l’Alyte, le Merle se trouvait juste au-dessus sur un poteau électrique.

    Philippe

  3. Pascaloup dit :

    Didonc, Fifi, je ne savais pas que tu avais des talents de dessinateur !

    Sinon, je confirme que des attroupements de dizaines d’alytes est possibles. On m’a déjà rapporté le phénomène en Beauce. Il paraît que le concert est magnifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>