En coup de vent !

Le vent soufflait fort ce dimanche sur les hauteurs de la corniche angevine.

Et pour interpréter ses mélodies enivrantes, il avait choisi un instrument à sa taille : un pylône “Haute Tension”.

Pylone

Philippe

À propos de Philippe

Curieux de nature !
Cette entrée a été publiée dans Les inclassables, Phonographie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à En coup de vent !

  1. Antoine dit :

    A l’interface du naturel et du technologique…Je ne sais pas comment tu as fait mais bravo pour cette étonnante prise de son !
    Amitiés, Antoine.

  2. Pascaloup dit :

    Vouu !
    Tu vas faire des jaloux dans les rangs des adeptes de l’art contemporain !
    ;o)

  3. georges dit :

    très bon , j’ai entendu ce genre de choses dans les pylones qui sont au sommet du mont Grêle en Savoie, peux tu nous trouver des sons d’éoliennes?

  4. uli wahl dit :

    Bonsoir,
    ca rassemble mes sons là: http://www.windmusik.com/html/teltshik.htm#W
    Bravo!
    Uli

  5. Cantabile dit :

    Que du bonheur votre blog ! Plus qu’à rejoindre mon fauteuil et à fermer les yeux, dépaysement assuré.

  6. thierry dit :

    après les sons au naturel, ça surprend, sordide peut etre …lol
    enregistrer une éolienne..? interessant je pense, on entendra la veritable pollution et le hachage sonore que ça génére.
    merci

  7. sig dit :

    je viens de découvrir votre site et grosse surprise. Il ne me reste plus qu’a ferme les yeux pour me transporter.

    Félicitation pour ces prises et bravo quant à le maitrise de la technique.

  8. CaE dit :

    Merci pour ces sons en direct de la Nature ! Et dire que je viens de passer quelques jours près d’Angers et ai entendu seulement le silence de la campagne et admiré le feu d’artifice de Trélazé !

  9. Noémie dit :

    Bonjour tous,
    Merci à Philippe pour ce concerto.
    Ayant habité longtemps à côté d’une éolienne gigantesque, je n’ais pourtant pas pu l’enregistrer, faute de pouvoir l’entendre…! Si si. ça m’arrivait quelquefois, mais c’était bien faible.
    je précise, elle est très récente, donc peut être moins bruyante que d’autres sur les côtes…

  10. Sally dit :

    Très original !
    En ce qui concerne les éoliennes, je suis passée à un endroit en Crete où il y en avait une quinzaine au même endroit. Je me suis arretée à coté pour écouter. Il n’y avait pas plus de bruit que quand le vent souffle dans les arbres. Doit-on raser la forêt pour autant ?

  11. Pascaloup dit :

    Mais au fait, uli wahl, ne faites-vous pas partie des “aéolistes” que Sonatura a mis à l’honneur dans deux anciens numéros du CD périodique ? (n° 0 et n° 1 ici : http://association.sonatura.com/index.php?option=com_content&task=category&sectionid=4&id=13&Itemid=26

    Pascaloup

  12. uli dit :

    Oui, Pascaloup, j’ai participé à la partie des “aeolistes”
    En moment je sèche mes calebasses (nouvelle rećolte 2009) et fais de nouvelles choses avec les pigeons (sifflets de pigeons et arc musical pour les pigeons)
    à voir ici
    http://www.windmusik.com/html/pigflut.htm
    et
    http://www.windmusik.com/html/pigeonbow.htm

    Uli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>