Ô Saint-Hubert ! Patron des grandes chasseuuuu !

Dans les forêts qui me sont familières, nul écho de brame avant l’ouverture de la chasse, cette mi-septembre. Me voilà donc une fois encore en pleine période de vènerie sur la trace des cerfs nobles en ce tout début de rut…

Après une première nuit bredouille [ou plutôt...  ;o)  ] voici un indice précieux : un bousier roule une “fumée” de cerf ou de biche ! J’installe mon affût.

…Et au crépuscule, je capte une première scène prometteuse : des mâles rejoignent un “ténor” qui semble mener la danse…

Au matin, la forêt retentit des aboiements des chiens et des piqueurs ; une bête passe non loin et me voilà au beau milieu d’une chasse à cour ! Quoique invisible dans mon affût, je suis trahi par la silhouette incongrue de ma bonnette…

Dans le bois tout entier, les pistes et fourrés sont battus, imprégnés de la sueur des chiens aux abois. Les hommes donnent de la voix “à cor et à cris” et bientôt m’encerclent… On craint un commando anti-chasse ! Froides salutations… Le silence revient, saisissant. Plus rien ne piaille ni ne criaille… Tout le jour, j’hésite à gagner la place de brame et contourne soigneusement les passages stratégiques pour ne pas y laisser mon odeur. Finalement, le soir venu, je m’installe à grande distance, pour ne pas risquer d’ajouter au stress. Je me réjouis même de ma situation avantageuse…Mais rien. Il me faut attendre bien après la nuit noire le premier cerf inquiet. Ce soir, point de brame ; point de lutte. La meute -qui a perdu l’odeur de sa proie- a dispersé les prétendants. La chasse a rebattu les cartes et perturbé l’ordre immuable de la forêt…

Cette entrée a été publiée dans Paysages sonores, Phonographie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Ô Saint-Hubert ! Patron des grandes chasseuuuu !

  1. DHUICQ dit :

    La suspension de la chasse en période de reproduction est une revendication à mon sens légitime des associations de protection des animaux sauvages telles que l’ASPAS. https://www.aspas-nature.org/communiques-de-presse/loi-biodiversite-laspas-se-felicite-de-lapparition-de-pratiques-plus-humaines/

    Depuis cet article, les lois favorisant la chasse ont pénalisé l’opposition active voire passive à la vènerie. Sans doute la seule loi pénale protégeant des pratiquants d’activités privées ? Et si demain l’ont exigeait de dresser des PV à l’encontre des perturbateurs du silence ? L’Etat s’enrichirait sans doute plus vite qu’avec les amendes pour excès de vitesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>