Un glacier fossile

Lac glaciaire sous le glacier fossileCertains d’entre vous ont déjà eu la chance d’entendre un pan de banquise s’effondrer dans un grondement tonitruant ou un sérac se détacher de son glacier dans un fracas assourdissant… Mais avez-vous déjà entendu les discrets grincements d’un glacier fossile ? Ce phénomène géophysique est rare mais se trouve notamment dans le Queyras, au lac d’Asti (2920 m), sur lequel vient s’échouer une récente moraine de blocs rocheux issue d’un glacier “fantôme” que les cartes IGN mentionnaient encore dans les années 60′… Tandis que la mention “glacier fossile” y était encore portée dans les années 90′, plus rien ne le mentionne dans les dernières éditions des années 2000′. Chronique d’une mort annoncée. En apparence totalement fondu et asséché, sa consistance serait exclusivement rocheuse. Ma curiosité pour ce mastodonte minéral ne fut donc qu’encore plus attisée lorsqu’à l’occasion d’une récente excursion sur place en cette fin septembre, j’y vins capter son environnement sonore : bien qu’aucun bruit ne se fasse entendre (hormis quelques Accenteurs alpins dont c’est le domaine), l’installation de mes micros sur trépied en contrebas de ce monstre de roches où dégoulinent moult écoulements glaciaux, révèla ce que l’oreille nue ne peut percevoir. D’étranges craquements sporadiques trahissent les derniers soupirs de vie de ce géant à l’agonie… Sous la roche concassée, le permafrost dilate la moraine qui s’affesse inexorablement…

Cette entrée a été publiée dans Les inclassables, Paysages sonores, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>