Automne beauceron

Automne_beauceron
Dimanche 22 septembre, 7h. Automne beauceron
Premier jour d’automne dans un village beauceron. L’effervescence du printemps et de l’été n’est plus. Les oiseaux chantent en sourdine, beaucoup moins nombreux. L’éternel corbeau, symbole du froid dans les meilleurs scénarios, se fait entendre. C’est l’approche du sommeil hivernal qui chante à travers son croassement rauque. Dans le ciel, des groupes d’oiseaux prennent le chemin de régions plus clémentes.

Les champs sont moissonnés ; les couleurs se font rares. Dame Flore se prépare à l’hibernation annuelle.

Un autre chant, agressif, porteur de mort, d’inquiétude, envahit l’espace endormi. Le sommeil du juste n’atteint pas le chasseur qui trépigne depuis des mois dans l’attente fébrile de cet instant qui, enfin, autorise ses pulsions primaires. Le chasseur est le roi de l’automne ; son arme, la seule voix qu’il sache émettre. Le silence, quelques secondes après le tir. L’hallali des chiens, morbide et sans grâce, signant la mise à mort. Le lièvre prostré qui lutte pour sauver sa peau, courant d’un piège à l’autre, ne sachant plus à quel fourré se vouer. Voilà ce qu’ils appellent sans rougir « communier avec la nature ».

La rencontre miraculeuse d’un chevreuil au détour d’un chemin forestier, lui fièrement campé dans toute sa beauté, le promeneur émerveillé par cet impromptu magique. Pas de fuite. Pas de crainte. Des deux côtés.

Des faits divers relatent l’attaque de chasseurs par de courageux cervidés excédés. Est-ce pour plaindre le chasseur ou justifier son action « régulatrice » sur les dangers de la nature que croit connaître le citadin crédule ? Moi, je préfère encourager cerfs, chevreuils et tout autre animal prêt à mourir sans résignation.

Réguler la nature, disent-ils. Eh bien, messieurs, cessez donc de lâcher perdrix et faisans qui envahissent champs, routes et villages. Cessez donc d’alimenter en graines ces innombrables auges à sangliers qui encombrent champs et forêts. Hypocrisie mal léchée de soiffards de violence.

L’automne dans un village beauceron ? Je vous le dis, vivement l’hiver qui cloîtrera les animaux dans leurs terriers et gardera les hommes au chaud, loin de la neige… du moins je l’espère.

Fatima DE CASTRO

Cette entrée a été publiée dans Paysages sonores, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Automne beauceron

  1. Pascaloup dit :

    Enfin quelqu’un pour dire tout haut ce que des millions de gens pensent tout bas !
    Sur ce sujet épineux et polémique, prenez 50 mn pour visionner ce reportage édifiant :
    http://www.youtube.com/watch?v=kMC4fIip0Rw

    Notez que Canal + a programmé le 16 septembre cette émission. Elle devait être rediffusée le 22 septembre à 17 heures. Cette rediffusion a été remplacée par un vieux documentaire sur le sport, sans aucun intérêt. Cette rediffusion semble avoir été supprimée in extremis car pendant tout le documentaire qui l’a remplacée, la rubrique « information » correspondante présentait le documentaire sur la chasse et indiquait qu’il était en cours de diffusion. On peut se demander qui est à l’origine de cette censure….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>